Ia ora na fenua

Par défaut

Je devine cette île en filigrane dans ses yeux
Peignant mille et un paysages merveilleux
Qui l’enivrent et la rendent inaccessible.
Ma seule main pour la retenir, mes doigts dans ses cheveux
Princesse intrépide, ne m’oublie pas
Perdue dans tes souvenirs, reviens moi
Reviens te blottir dans mes bras.
Je n’ai rien pour toi, seulement des rêves d’avenir
Et une promesse indestructible :
Sur ton île tu retourneras rire
Ô ma belle princesse maorie.

Publicités

Bla ? Blablabla !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s